07/10/2009

Hegel, raciste, voire antisémite

                                                9bHegel

Le grand philosophe allemand, Georg Wilhelm Friedrich Hegel, considère les races de couleur comme inférieures et non évolutives ; il prône la supériorité des Germains sur les Slaves et les Latins ; (…). Il attaque les Juifs avec férocité : (…).

Vers 1845, Christian Lassen oppose les Aryens supérieurs aux sémites inférieurs. « L’ethnocentrisme européen (p.97) qui dès le Siècle des des lumières avait faussé l'anthropologie naissante, s'exalte prodigieuse­ment à l'ère du romantisme et des nationalismes : il oriente la pensée des savants, et pré­side à la gestation de leurs hypothèses et de leurs classifications. C'est dans cette ambiance que s'élabore une tri-partition mystique : l'Aryen, ou le vrai homme, se définit aussi bien par rap­port au frère Sem, le Juif mi-homme, mi-démon, que par rapport au frère Cham, le Noir mi-bête, mi-homme (2). »

 

(2) L. POLIAKOV, Histoire de l'antisémitisme, t.  III, ftp. 330-331.

14:35 Écrit par justitia & veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.